Retours sur une matinée de blocage

A Saint Julien-Molin-Molette le mercredi 27 juin, une centaine de personnes se sont réunies afin d’occuper la rue principale et empêcher le passage des camions allant et venant de la toute proche Carrière Delmonico Dorel.
Suite à la déclaration d’Intérêt Général de l’extension de la carrière sur 7 hectares et ce pendant 30 ans, le 11 juin dernier, les opposant.es restent mobilisé.es .
Cette action à l’appel du Collectif des habitant.es et riverain.es a encore une fois démontré la créativité et la détermination de la population piraillonne gravement touchée par cette décision.
Grâce à cette mobilisation le village a pu respirer une journée. En effet aucune rotation de la société Delmonico-Dorel n’a pu être effectuée, contrairement au flux de camions que nous supportons quotidiennement.
Alors que 7 hectares de forêt supplémentaires pourront être défrichés,
  – alors que la réhabilitation du site pour 2020 n’est pas commencée,
  – alors que le PLU voté par la municipalité de Saint Julien a été attaqué en justice par le Groupe Delmonico Dorel (la plainte ayant été retirée lorsque le préfet a publié son arrêté),
  – alors que la menace du démantèlement de la vie économique et associative piraillonne s’accélère,
le bras de fer continue sur tous les fronts, au tribunal administratif et dans la rue.
Le préfet de la Loire viendra rencontrer les opposant.es le 17 juillet à 9h. Cette entrevue sera à nouveau l’occasion de démontrer notre engagement pour la vie de notre village et ainsi renforcer notre argumentaire en vue de la dernière procédure administrative : Installations Classées pour la Protection de l’Environnement ( ICPE) qui imposera une troisième enquête publique courant 2019.
Les membres du collectif augmentent en nombre et sont déterminé.es à se battre jusqu’au bout pour obtenir la fermeture du site en 2020.

Plus de photos ici et des vidéos dans la revue de presse.

About Stop Carrière

Collectif de Saint Julien Molin Molette contre l'extension de la carrière Delmonico Dorel dans le parc du Pilat dans la Loire (42).
This entry was posted in General. Bookmark the permalink.