Abandon A45 : Communiqué de presse

Le 17 octobre, le gouvernement abandonne le projet d’autoroute A45, qui devait relier Lyon à St Étienne. Cette victoire, rendue possible par une mobilisation citoyenne massive, sauve des terres agricoles très fertiles d’un goudronnage inutile.

Aujourd’hui, dans un contexte climatique et environnemental plus qu’alarmant, cette décision relève de l’évidence. La bataille de Notre-Dame-des-Landes a déjà démontré qu’en matière de destruction d’espaces naturels et de définition de l’intérêt général les règles du jeu ont changé.

A St-Julien-Molin-Molette, cette annonce redonne un espoir plus que certain : le carrier (Delmonico-Dorel) vient de perdre un marché très lucratif puisqu’un kilomètre d’autoroute aurait consommé 30.000 tonnes de granulats, sans compter les 40.000 tonnes estimées pour la prison de St Bonnet-les-Oules, dont le projet a également et heureusement été abandonné.

La carrière va donc avoir de plus en plus de mal à justifier son projet d’extension.

Puisque le granit de St Julien n’a plus aucun avenir, fermons cette carrière.

Posted in General | Commentaires fermés sur Abandon A45 : Communiqué de presse

Le projet d’A45 serait définitivement abandonné

En voilà une bonne nouvelle ! Donc plus besoin d’extension de carrière ?

Selon la députée LREM de la Loire, Valéria Faure-Muntian, le projet de l’autoroute A45 entre Lyon et Saint-Étienne serait définitivement abandonné. C’est la ministre des Transports, Élisabeth Borne, qui l’aurait fait savoir, ce mercredi 17 octobre, lors d’une réunion avec les parlementaires de la majorité de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La ministre aurait également présenté les alternatives qui seront mises en place. Lire la suite …

Posted in General | Commentaires fermés sur Le projet d’A45 serait définitivement abandonné

La Pie du Pilat parle de nous :

A lire dans le dernier numero 25 de l’automne, avec un dossier spécial Luttes !

Le Scan de l’article est ici : article-pie
Et retrouvez toute l’actualité locale sur le site : https://lapiedupilat.fr/

Posted in General | Commentaires fermés sur La Pie du Pilat parle de nous :

Passion Parking ?

La mairie de St Julien-M-M achève son deuxieme projet de parking dans le centre du village. Faut bien reconnaitre qu’on manquait cruellement de places de stationnements … C’est D.D. qui doit être content. La vidéo qui suit est en ligne sur le site : http://lelivreblancdugranulat.com/

ça pose question …

Posted in General | Commentaires fermés sur Passion Parking ?

Soutien à la lutte contre l’A45

Pour l’abandon définitif de l’A45 :

Le 22 septembre, toutes et tous à la Talaudière !

La bataille contre l’autoroute A45, cette deuxième autoroute entre Brignais (Rhône) et La Fouillouse (Loire), payante et parallèle à l’autoroute existante, n’est pas finie : à nous d’obtenir son abandon définitif.

Depuis des années, nous expliquons, études et exemples à l’appui, que l’A45, inutile et destructrice, ne résoudrait aucun des problèmes de transport actuels : au mieux, les embouteillages seraient déplacés de quelques kilomètres, sans gain de temps – mais avec perte d’argent – pour les usagers. Prospérité économique et emplois ne seraient pas non plus au rendez-vous : l’expérience montre le contraire. Tandis que les impacts sur les territoires concernés par le tracé (pollutions, destruction de terres agricoles et de biodiversité, baisse de la qualité de vie, etc) seraient immenses.
Un plan B, oui, mais pas sans nous ! Lire la suite ….

Avec le stand du collectif contre l’extension de la carrière :

Retour sur la journée : ici

Posted in General | Commentaires fermés sur Soutien à la lutte contre l’A45

Le Préfet s’enfonce (mais Delmonico fonce)

Mardi 17 juillet, à 9h, le Préfet avait pris rendez-vous avec le collectif. Un comité d’accueil toujours aussi déterminé était présent devant la mairie, en dépit de la pression policière et politique. Pression qui a atteint son comble quand un camion de la carrière a menacé le cortège. Un acte qui en dit long sur le sentiment d’impunité et l’arrogance du carrier et de certains de ses employés : l’entreprise Delmonico-Dorel ne se contente pas de défoncer la montagne et le village, ses camions foncent désormais sur les habitant-es ! Aperçu en ‘live’ de cette matinée pas comme les autres, où on a frôlé la catastrophe à Saint Ju-Mol-Mol, en commençant par la fin. A ne pas manquer l’enregistrement sonore de l’intervention face au Préfet :

10h15 : retour au calme, le cortège redescend vers la place du village.

10h00 : complètement délirant ! Surexcité par la scène de blocage, un des chauffeurs fonce délibérément sur la foule.

La banderole est arrachée. Une barricade de poubelles s’improvise, les manifestant-es sont déterminé-es et résistent aux agressions des employés de DD.

9h30 : plus de flics à l’horizon. Une manif spontanée d’environ 30 personnes décide de remonter l’avenue de Colombier en direction de la carrière, occupant la route tout en laissant passer les quelques voitures.

9h20 : le Préfet sort de la mairie sous un concert de maracas énervés et les huées des manifestant-es. Ironie du sort, au milieu de cette pagaille de flicaille, sa voiture est bloquée par le passage d’un camion de la carrière.

9h00 : devant la mairie, on compte désormais une soixantaine de manifestant-es.

La réunion commence en présence du maire, du Préfet et de deux officiels. Le Préfet ne peut quasiment pas en placer une. Le texte en deux actes, performé et repris en chœur par la délégation, cloue le bec de « Maître Richard » et coupe court à sa contre-argumentation foireuse (bande-son disponible ici, à écouter à volume max) :

8h45 : le Préfet arrive en voiture banalisée. Un gradé, qui cherche en vain le chef de la manif, propose à la délégation de 20 personnes (maximum autorisé par la préf) de rejoindre la salle du conseil municipal.

8h30 : au bruit des maracas (bouteilles plastok et graviers de DD), le rassemblement s’installe devant la mairie face aux flics et déploie une banderole : « On se battra jusqu’au bout ! ».

8h00 : un imposant dispositif d’une trentaine de gendarmes est déjà en place dans le village et autour de la mairie. Des RG et des flics en civil se promènent dans les faubourgs. Le PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie), avec une maître-chien, est en embuscade dans la petite ruelle près de la sortie de secours de la mairie. Peut-être faudra-t-il exfiltré le Préfet Richard… ? Des contrôles routiers, avec vérifications d’identité, tests salivaires et leçon de morale pro-carrière à la clé, démarrent aux entrées du village. Ambiance répression façon Macron…

7h00 : c’est jour de marché. Les camions de DD circulent comme d’habitude. Pour la venue du Préfet, les premiers gendarmes se sont installés au carrefour de la Poste.

Posted in General | Commentaires fermés sur Le Préfet s’enfonce (mais Delmonico fonce)

Retours sur une matinée de blocage

A Saint Julien-Molin-Molette le mercredi 27 juin, une centaine de personnes se sont réunies afin d’occuper la rue principale et empêcher le passage des camions allant et venant de la toute proche Carrière Delmonico Dorel.
Suite à la déclaration d’Intérêt Général de l’extension de la carrière sur 7 hectares et ce pendant 30 ans, le 11 juin dernier, les opposant.es restent mobilisé.es .
Cette action à l’appel du Collectif des habitant.es et riverain.es a encore une fois démontré la créativité et la détermination de la population piraillonne gravement touchée par cette décision.
Grâce à cette mobilisation le village a pu respirer une journée. En effet aucune rotation de la société Delmonico-Dorel n’a pu être effectuée, contrairement au flux de camions que nous supportons quotidiennement.
Alors que 7 hectares de forêt supplémentaires pourront être défrichés,
  – alors que la réhabilitation du site pour 2020 n’est pas commencée,
  – alors que le PLU voté par la municipalité de Saint Julien a été attaqué en justice par le Groupe Delmonico Dorel (la plainte ayant été retirée lorsque le préfet a publié son arrêté),
  – alors que la menace du démantèlement de la vie économique et associative piraillonne s’accélère,
le bras de fer continue sur tous les fronts, au tribunal administratif et dans la rue.
Le préfet de la Loire viendra rencontrer les opposant.es le 17 juillet à 9h. Cette entrevue sera à nouveau l’occasion de démontrer notre engagement pour la vie de notre village et ainsi renforcer notre argumentaire en vue de la dernière procédure administrative : Installations Classées pour la Protection de l’Environnement ( ICPE) qui imposera une troisième enquête publique courant 2019.
Les membres du collectif augmentent en nombre et sont déterminé.es à se battre jusqu’au bout pour obtenir la fermeture du site en 2020.

Plus de photos ici et des vidéos dans la revue de presse.

Posted in General | Commentaires fermés sur Retours sur une matinée de blocage

Quand c’est NON, c’est NON !!!


Nous comptons sur vous. Il est capital de montrer que nous sommes nombreu.ses à refuser cette décision. Notre présence c’est notre force ! Merci de partager l’info.

Posted in General | Commentaires fermés sur Quand c’est NON, c’est NON !!!

VOTRE CARRIÈRE, NOTRE ENFER

Suite à l’annonce de l’extension de la carrière de St Julien-Molin-Molette par le préfet de la Loire, une petite vingtaine de personnes du collectif des habitant.es et riverain.es se sont mobilisées pour aller perturber la venue du préfet à Veauche pour le Trophée des Jeunes Entrepreneurs. Après avoir déployé une banderole et distribué une centaine de tracts, il a été possible d’interpeller le préfet à son arrivée. Son discours aussi vide qu’un JT de Jean-Pierre Pernaut n’a pas endormi notre volonté de continuer le combat par tous les moyens pour mettre fin à l’exploitation de la carrière.

Tract distribué à l’entrée :

VOTRE CARRIÈRE, NOTRE ENFER

Le 11 juin 2018, Evence Richard, Préfet de la Loire, signe un arrêté qui affirme que la carrière Delmonico-Dorel de St Julien Molin Molette est un projet d’intérêt général et autorise ainsi une nouvelle extension.

Cette décision est prise au mépris :

  • du refus du conseil municipal,
  • de l’avis défavorable de la dernière Enquête Publique,
  • du refus des habitant.es du village,

Le 12 juin, une délégation du collectif en lutte contre l’extension de la carrière à souhaité interpeller le Préfet en s’invitant à la remise des Trophées des Jeunes Entrepreneurs qui se tient à Veauche.

Pendant que des jeunes entrepreneurs sont récompensés ici, à l’autre bout du département, une entreprise tentaculaire, Delmonico-Dorel, écrase l’économie d’un village. Quand une holding s’étend quelle place reste-t-il aux initiatives qui développent des projets agricoles, touristiques ou associatifs ? Nous interrogeons donc l’entreprenariat et ses objectifs si il est pensé sans prise en compte des populations et sans participation au développement local.

Ici à St Julien, on comprend clairement que l’Etat, sourd aux revendications de la population locale, soutient les intérêts privés d’un grand groupe au détriment du bien commun.

Evence Richard ne pourra plus s’étonner qu’une certaine forme de colère grandie dans le village.

A l’appel du Collectif en lutte, une réunion publique se tiendra le 13 juin à 20h dans la salle du conseil municipal pour décider de la suite à donner à ce mouvement.
Nous restons plus que jamais determiné.es à défendre cette montagne et ce village contre une industrie lourde destructrice.

On ne lâchera rien !

 

Posted in General | Commentaires fermés sur VOTRE CARRIÈRE, NOTRE ENFER

Communiqué de la Préfecture :

Posted in General | Commentaires fermés sur Communiqué de la Préfecture :