Retours sur le Carnaval

Communiqué des organisateurs-trices du Grand Carnaval de l’Inutile
du 24 février À Saint-Étienne :

Cette manifestation, à l’appel du collectif de Saint Julien-Molin-Molette contre l’extension de la carrière et d’habitant-es et opposant-es stéphanois-es à l’A45, a réuni plus de 400 personnes dans les rues du centre ville de la métropole. Ce joyeux défilé, très familial et inter-générationnel, a été bariolé, festif et animé.

En effet, cette première édition du Carnaval a voulu mettre à l’honneur différents collectifs de luttes avec leurs chars, tous aussi imaginatifs que spectaculaires, escortés par des cortèges de personnages féeriques transformés par la magie du déguisement. Toutes et tous ont dénoncé avec dérision et détermination les mascarades à l’œuvre derrière chaque Grand
Projet Inutile et Imposé par l’État au service des intérêts de groupes privés.

Des soutiens aux occupant-es de Bure contre la poubelle nucléaire (expulsé-es 2 jours avant), des personnes venus de Roybon luttant contre un projet de Center-Parcs, des réfractaires aux compteurs Linky, des stéphanois-es et membres du collectif paysan contre l’A45, le groupe féministe sampianes ont rendu ce cortèges riche et déterminé. Place
Chavanelle, après des prises de parole, le traditionnel feu de joie est attendu, où chacun-e a pu apporter son ‘Inutile’ à détruire par les flammes. Au milieu de ce brasier un char et le cercueil de l’A45. Les cendres de ce projet du passé et dépassé sont restées sur les pavés.

Plus qu’un simple jour de fête, le succès de cet événement a enraciné la résistance face aux projets inutiles et à leurs mondes immondes. Au-delà des cailloux du Pilat et des gravillons du bitume, les raisons ne manquent pas pour organiser des instants riches en rencontres et
contestations : les injonctions à la mobilité, le design attractif, l’économie comme religion, le mépris de l’existant… L’A45 n’est pas le dernier projet nuisible que nous enterrerons, l’extension voulue par Delmonico-Dorel ne se fera pas !

Nous sommes nombreux-ses, à Sainté et dans la Loire, à défendre un territoire vivant et accueillant. Nous portons une autre vision urbaine, rurale et humaine, faite de solidarités et d’imaginations.

(Prise de son, photos et vidéos dans les rubriques Auto-média et Revue de presse.)

About Stop Carrière

Collectif de Saint Julien Molin Molette contre l'extension de la carrière Delmonico Dorel dans le parc du Pilat dans la Loire (42).
This entry was posted in General. Bookmark the permalink.